Mauritanie - Électrification solaire de l’adduction d’eau potable (AEP) d’un village isolé

Description : Électrification solaire de l'adduction d'eau potable (AEP) d'un village isolé
  • Localisation : Mauritanie
  • ONG partenaire : Solidarités et Progrés
  • Mécène : Natixis Energéco
  • Dates : 2018
  • Statut du projet : Archive
  • Engagement financier: 6 742 €
  • Projet sélectionné
  • Étude de faisabilité
  • Installation
  • Monitoring
  • Étude d'impact
Ce projet est soutenu en partenariat par Synergie Solaire et L’Agence des Micro Projets

Présentation de l’association et du contexte

Solidarité et Progrès

Solidarité et Progrès œuvre pour la lutte contre la pauvreté dans les domaines de la Santé, l’Éducation et l’Environnement au sein du village de Sinthiou Boumaka situé en Mauritanie, sur la rive droite du fleuve Sénégal.

Le contexte du projet

La population du village de Sinthiou Boumaka est estimée à 3000 habitants. L’économie du village repose sur l’élevage, l’agriculture traditionnelle (mil, maïs, haricots,…), le maraîchage et le commerce. L’agriculture est pratiquée pendant la saison des pluies et les mois qui suivent la saison hivernale (agriculture pluviale et de décrue). Jusqu’en 2017, le village de Sinthiou Boumaka s’approvisionnait en eau potable à partir d’une AEP thermique avec un forage, un château d’eau de 50 m3, un réseau de 1200 mètres et une borne fontaine.
Le niveau de vie dans cette localité est extrêmement bas, certaines familles n’ont aucune ressource mais l’esprit de solidarité est très présent. Le système d’AEP de Sinthiou Boumaka assure l’emploi d’une personne depuis 2013 qui bénéficie d’un salaire. Cette personne est formée pour l’entretien du forage (château d’eau, borne fontaine et compteur d’eau) et du groupe électrogène (changement cartouches et filtres). Le système d’adduction d’eau potable (AEP) est la propriété commune de tout le village.

Présentation du projet

La problématique énergétique

Avant 2013, pour les besoins domestiques, le village de Sinthiou Boumaka s’approvisionnait en eau à partir des puits traditionnels. L’AEP du village a été mise en marche en Mars 2013. A noter que le nombre d’abonnements n’a pas beaucoup évolué depuis le début. Cette situation est due aux réticences de la population par rapport aux dysfonctionnements du forage liés aux pannes et/ou déficit de gasoil pour certains, et du prix du mètre cube pour d’autres. Ainsi, les habitants du village ont pris l’initiative de s’orienter vers un système solaire. Une démarche de renseignement a d’abord été menée auprès d’un village proche (Sinthiou Worgo) qui dispose d’un système solaire depuis quelques années. Les avantages sont nombreux, pas de nuisances sonores, d’émission de gaz, de panne technique, ni de soucis d’approvisionnement en carburant, pas de frais d’entretien (huile, cartouches, filtres, …), prix du mètre cube moins cher.

Les solutions retenues

La solution envisagée est l’installation d’un système de pompage solaire complet (1 Pompe hybride + 24 panneaux solaire de 240 watt + kit de support de fixation + 1 onduleur triphasé + colonne d’exhaure + câblage + grillage de protection) ainsi que la construction d’une borne fontaine à 3 robinets et son raccordement au réseau principal.
Ce projet devrait permettre d’augmenter le nombre d’abonnements ainsi que l’affluence à la borne et de créer un emploi de fontainier.