Afghanistan - Électrification solaire de 4 écoles rurales

Description : Électrification solaire de 4 écoles rurales
  • Localisation : Afghanistan
  • ONG partenaire : Afghanistan Libre
  • Dates : 2018
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 15 000 €
  • Projet sélectionné
  • Étude de faisabilité
  • Installation
  • Monitoring
  • Étude d'impact
Ce projet est soutenu en partenariat par Synergie Solaire et L’Agence des Micro Projets

Présentation de l’association et du contexte

Afghanistan Libre

Afghanistan Libre est une association dont les actions visent à faciliter l’accès des femmes et des jeunes filles afghanes à l’éducation, à la santé et à des activités génératrices de revenus.

Le contexte du projet

L’Afghanistan est considéré par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) comme l’un des pays les plus vulnérables face aux changements climatiques. Les enjeux environnementaux sont nombreux –sécheresse, déforestation, détérioration des sols, pollution de l’air et de l’eau – et ont déjà de graves conséquences sur le quotidien des afghans. Depuis les années 1980, les terres arables ont diminué de plus de 60%. Les décennies de conflits ont éloigné de l’esprit des afghans la notion de protection de l’environnement. L’électrification solaire des écoles rurales est d’une importance capitale en Afghanistan : le taux d’accès à l’électricité figure parmi les plus bas au monde et seuls 36% des afghans sont connectés au réseau électrique. Ce taux est de 11% en zone rurale, là où vit près de 73% de la population afghane (estimations Banque Mondiale, 2016).

Présentation du projet

La problématique énergétique

Le réseau électrique subit des perturbations fréquentes, saturations et coupures de courant. Les écoles sont isolées et ne disposent que d’un accès à l’électricité très limité et de faible qualité sur toute la durée de la journée scolaire. Actuellement l’utilisation simultanée des appareils électriques (lampes, ordinateurs, chauffage etc.) n’est pas possible. Les écoles recourent donc à l’utilisation de groupes électrogènes à essence qui sont très bruyants, nocifs pour la santé et coûteux. De plus, les écoles se sont développées rapidement après la chute du régime taliban et les systèmes électriques vieillissent mal et sont déjà très usés. Les câbles sont détériorés et très dangereux pour les élèves et le personnel des écoles, le système électrique doit être rénové.
En 2016, grâce à un partenariat avec la Fondation ENGIE, Afghanistan Libre a pu commencer à équiper avec des panneaux solaires deux écoles. Cependant, les 8 panneaux installés ne suffisent pas à l’indépendance énergétique de ces deux écoles.

Les solutions retenues

Le projet consiste donc à refaire le circuit électrique des écoles et d’installer 24 panneaux solaires pour subvenir aux besoins énergétiques des écoles concernées. Les compétences afghanes en matière d’énergie solaire ont été largement renforcées depuis quelques années et l’association fera appel à des entreprises locales qui connaissent bien le terrain et mettent en place des installations adaptées.