Bolivie - Diffusion de 200 cuiseurs solaires auprès de familles rurales & Accompagnement de 40 femmes à la création d’Activités génératrices de revenus

Description : Diffusion de 200 cuiseurs solaires auprès de familles rurales & Accompagnement de 40 femmes à la création d’Activités génératrices de revenus
  • Localisation : Bolivie
  • ONG partenaire : INTI Energies Solidaires
  • Dates : 2021 - 2022
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 12500 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

INTI Energies Solidaires (anciennement BISS)

L’association INTI Energies Solidaires (anciennement BISS), créée en 1999 et basée à Nantes, a pour but de développer et promouvoir l’utilisation de la cuisson écologique dans les pays du Sud afin d’améliorer les conditions de vie des plus vulnérables, tout en luttant contre la déforestation et en réduisant les émissions de CO2.

Le contexte du projet

Dans la continuité des projets de diffusion de cuiseurs solaires et kits de séchage soutenus par Synergie Solaire en 2018 et 2019, Inti souhaite mettre en place un projet pilote d’un an posant les bases d’une nouvelle labellisation Gold Standard. Les résultats obtenus jusqu’à présent montrent que les bénéficiaires de cuiseurs solaires utilisent assidûment les équipements diffusés mais qu’il existe cependant une disparité entre les familles utilisant traditionnellement du gaz (réduction de combustible de 38% et marginale d’émission de CO2) et de bois (réduction de combustible de 77% et substantielle d’émission de CO2). Le projet pilote vise ainsi à reconsidérer la zone d’intervention du projet labellisé (exclusif utilisateurs bois), en s’appuyant sur des ambassadrices locales qui assureront un suivi rapproché auprès des familles. Un programme de formation spécifique aux Activités Génératrices de Revenus sera mis en place pour renforcer l’usage productif des équipements diffusés.

Présentation du projet

La problématique énergétique

Une communauté rurale type de Bolivie destine 89% de sa consommation énergétique à la cuisson des aliments. En zone rurale, le bois reste le principal combustible de cuisson, accélérant par conséquent le processus de déforestation. Ce phénomène est d’autant plus visible sur l’altiplano bolivien, à 4000 mètres d’altitude où la végétation est rare. La quête énergétique est une contrainte très lourde pour les populations et surtout les femmes qui doivent aller collecter le bois à des heures de marche et revenir avec leur fardeau sur le dos, les empêchant de développer d’autres activités. Par ailleurs, cuisiner au bois sur des foyers inefficaces génère des millions de tonnes de CO2 par an. On estime qu’un foyer «3 pierres» utilisé par une famille de 5 personnes génère l’émission d’environ 4 tonnes de CO2/an et jusqu’à 2.25 tonnes de bois/an.

Les solutions retenues

Le cuiseur solaire « modèle boîte » permet à la fois de réaliser la cuisson des aliments pour un usage domestique et de transformer des produits alimentaires pour développer des activités génératrices de revenus (cuisson de gâteaux, de confitures, séchage de fruits, légumes et herbes aromatiques).
Lors des enquêtes réalisées dans le cadre de la précédente labellisation Gold Standard, il a été constaté que le cuiseur solaire garde 100% de son efficacité après 10 ans d’utilisation.

Fonctionnement

  • La lumière traverse les vitres. Elle est absorbée par la plaque noire et le récipient de cuisson, puis transformée en chaleur (effet de serre).

Le rayonnement infrarouge émis ne retraverse pas le verre et la caisse isolée maintient la chaleur obtenue

  • Nécessite un rayonnement solaire

Description

Bois – Contre plaqué -Tôle d’aluminium- Laine ou tout autre isolant résistant à l’humidité – Petite quincaillerie (vis, pointe, charnière) – Plaque noire – Verre blanc, le plus transparent possible (3 mm d’épaisseur)