Myanmar - Développement d’un réseau de distribution de Solutions Energétiques Durables (SED) dans les zones isolées de la Dry Zone

Description : Développement d’un réseau de distribution de Solutions Energétiques Durables (SED) dans les zones isolées de la Dry Zone
  • Localisation : Myanmar
  • ONG partenaire : Le GERES
  • Dates : 2020 - 2021
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 30 000 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

Le GERES

Créé en 1976, le Geres est une ONG de développement internationale qui œuvre à l’amélioration des conditions de vie et lutte contre les changements climatiques et leurs impacts.

Le contexte du projet

La Dry Zone est une région caractérisée par une faible couverture du réseau électrique national et un accès limité aux Solutions Énergétiques Durables (SED) de qualité (foyers de cuisson améliorés, lampes et kits solaires), ce qui limite fortement le développement socio-économique de ces populations rurales et contribue à la dissémination de solutions énergivores ayant un fort impact sur l’environnement. Le diagnostic préalable, réalisé à la suite d’un travail participatif avec la communauté locale et une étude auprès de ménages et microentreprises ruraux, a montré que le frein majeur à la diffusion à grande échelle des SED de qualité, est l’absence de détaillants, chaînon manquant du «dernier kilomètre» de la filière. Les populations isolées, les plus démunies, n’ont donc accès ni à des produits de qualité, ni à de services d’installation, de maintenance et de garanties. De plus, ils n’ont majoritairement pas accès aux services financiers formels et aux solutions de paiement mobile.

Présentation du projet

La problématique énergétique

Le Myanmar a une des consommations énergétiques la plus basse d’Asie du Sud-Est. Selon la Banque Mondiale, en 2018 seul 39% des ménages ont accès au réseau électrique national, 48% à l’électricité par des solutions hors-réseau (lampes et kits solaires, batteries rechargeables) et 14% n’ont aucun accès à l’électricité. Les zones rurales sont davantage marquées, avec 22% des ménages ruraux connectés au réseau et 61 % par des solutions hors-réseau. Dans le Thazi Township, l’accès au réseau national est encore faible (23% en 2014) et les villages les plus isolés n’ont accès qu’à des lampes et kits solaires de faible qualité et sans aucun service d’installation et maintenance. Par ailleurs, 80% des ménages birmans cuisinent au bois avec des foyers traditionnels, générant une forte pression sur les ressources forestières, alors que le taux de déforestation atteint 2% par an, un taux des plus élevés au monde.

Les solutions retenues

Lors de l’étude de marché menée par le Geres, seuls 13% des ménages enquêtés sont satisfaits de leur accès à l’énergie actuel. 51% ne sont pas satisfaits de l’intensité de leur lumière, 34% de la qualité de leur équipement et 24% de la durabilité de leur équipement.
Pour répondre à cette problématique, le Geres propose l’accompagnement d’un réseau de distribution innovant pour un changement d’échelle dans la dissémination de SED et la structuration d’une chaine de valeur viable jusqu’au dernier km (achat, gestion, stockage, transport). Les entrepreneurs accompagnés par le Geres (formation entrepreneuriale et technique, accès au microcrédit..) commercialiseront des kits solaires certifiés par Global Lighting de bonne qualité, qui garantissent une intensité maximale de lumière plus longtemps que la moyenne actuelle (environ 5 heures), et ont une durée de vie supérieure à 5 ans, avec une garantie de 2 ans. Ces équipements sont des kits plug and play, avec une installation et un entretien plus faciles.

Témoignage

TEMOIGNAGE DE DAW AYE AYE, MEMBRE DE THAZI NETWORK

"Je m’appelle Daw Aye Aye, je suis membre bénévole de Thazi Network et depuis 2006 je travaillais en tant que secrétaire pour la commune de Thazi Township.
En 2013, après avoir collaboré avec l’organisation Save The Children dans la protection de l’enfance, nous avons constitué le Thazi Network, une organisation communautaire basée, non seulement pour défendre les droits des enfants mais aussi pour appuyer le développement de la communauté de Thazi Township. Nous avons mis en place un grand programme de protection des droits de l’enfance et de prévention contre les violations à leur encontre.
En 2015, notre collaboration avec le Geres a initié autour du programme SCALE pour le renforcement de la sensibilisation et l’appui organisationnel pour la promotion des foyers de cuissons améliorés, les San Pya. Durant cette période, nous avons contribué à la collecte de données auprès des ménages avec le Geres, au sein du canton de Thazi, et nous avons participé à la mise en place du Modèle d’essaimage de l’énergie à l’échelle des communautés via des ateliers visant à mieux identifier les besoins des villageois.
Aujourd’hui, le Thazi Network est un partenaire clef pour le Geres. La première activité consiste en la réalisation de l’étude de marché autour des pratiques de cuisine et les conditions d’accès à l’énergie dans 13 villages du territoire. Geres nous accompagne et nous forme dans la mise en oeuvre de cette activité, l’usage des logiciels nécessaires au traitement et à l’analyse des données collectées. Nous apprenons beaucoup sur les ménages grace à cette étude, sur le niveau d’usage des foyers de cuisson dans les familles, sur les solutions d’accès à l’énergie disponibles aussi. Nous participons aussi aux efforts de sensibilisation et de plaidoyer dans 87 chefs de villages.
D’après nos visites de terrain, je crois que dans les zones rurales et reculées du canton de Thazi, les membres des communautés ont besoin d’appui pour créer un environnement favorable au développement d’activités et d’entreprise, dans le but d’améliorer leurs revenus. S’ils avaient l’opportunité de générer de nouveaux revenus, ils auraient alors une meilleure qualité de vie pour eux et pour l’ensemble de leur famille."

Témoignage collecté par le Geres – 2019.