République du Congo - Accès à l’eau potable et à l’électricité du centre de santé Bon Berger grâce à l’énergie solaire

Description : Accès à l’eau potable et à l’électricité du centre de santé Bon Berger grâce à l’énergie solaire
  • Localisation : République du Congo
  • ONG partenaire : ASLAV
  • Dates : 2021 - 2022
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 17 000 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

ASLAV

Créée en 2007, l’Association de l’Amour Vivant (ASLAV) est une association médicale caritative française qui œuvre pour l’amélioration des conditions sanitaires des populations isolées et défavorisées en République du Congo. L’ASLAV soutient 23 structures de santé partenaires à travers tout le pays, en 2019 Synergie Solaire a déjà soutenu l’ASLAV sur un projet similaire : l’électrification et l’accès à l’eau potable du centre de santé de Dolosie.

Le contexte du projet

Le village de Souanké a une population de 4.000 habitants dans un district de 10.000 habitants. Pour cette population, il existe 2 structures de soins : le dispensaire d’état et le centre de santé Bon Berger. Ces deux structures travaillent en étroite collaboration. Par exemple, il n’y a pas de laboratoire dans la structure d’état, les malades nécessitant des analyses sont donc envoyés dans le centre Bon Berger. Cependant, ce centre de santé est ancien, petit, mal équipé, insalubre et a un manque d’hygiène structurel très important. Dans ces conditions, l’ASLAV a décidé la construction d’un nouveau centre, adapté aux conditions locales et qui répond à des normes de qualité et d’hygiènes adaptées. Cela est d’autant plus important qu’une partie de la population qui a recourt à des soins primaires dans cette structure et constituée d’autochtones ou «Pygmées», population marginale à l’espérance de vie très réduite et sans ressources. Le centre Bon Berger est le seul qui assure des soins à cette population sans exiger de rétribution.

Présentation du projet

La problématique énergétique

Le village de Souanké qui compte près de 4 000 habitants est situé sur l’axe Brazzaville-Yaoundé, à 15 kms de la frontière camerounaise. Le district du même nom compte lui plus de 10 000 habitants réguliers, avec de nombreux passants dans cette zone de transit. Malgré l’implantation d’entreprises forestières dessinant l’économie locale, les services de bases manquent : pas d’accès à l’électricité, à l’eau potable et aux soins, laissant ainsi les populations bantous et autochtones (« Pygmées ») dans des conditions de vie très précaires. La mortalité infanto-juvénile des enfants autochtones est supérieure à 250 enfants pour 1000 naissances vivantes, deux fois plus que pour l’ensemble de la population (117 pour 1000) et l’espérance de vie de la population autochtone est inférieure à 40 ans contre 59,8 ans pour le reste de la population.

Les solutions retenues

Dans ce contexte, la solution solaire s’avère la plus pertinente. Il est prévu l’installation d’un accès à l’eau potable pour le centre de santé et la population voisine : Forage (60m), installation d’une pompe LORENTZ PS2-1800 HR-14-2 au fil du soleil, un système de désinfection Cintropur et de distribution, alimentés par l’énergie solaire. L’électrification solaire du nouveau centre de santé : 4 panneaux polycristallin Atersa 280 Wc, 1 régulateur MPPT 65A, 1 onduleur chargeur 1200W-24V, 4 batteries Hoppecke 200Ah, 12V pour alimenter 10 ampoules basse consommation pour les 5 pièces du bâtiment et les latrines extérieures, ainsi que l’alimentation de l’équipement médical : Laboratoire (1 microscope et 1 hémato mètre), salle de soin (1 projecteur) et activités annexes (1 ordinateur et recharge téléphonique). L’installation sera réalisée par Africa Solaire, avec qui l’ASLAV a déjà réalisé 7 projets.