Au cœur du centre Barefoot College à Zanzibar

Alors que Synergie Solaire soutient la création d’un centre de formation Barefoot College au Burkina Faso, sa Présidente Hélène Demaegdt, a eu la chance de pouvoir passer du temps au sein du centre de formation de Zanzibar, déjà en fonctionnement, en pleine formation des Solar Mamas.

La visite sur le terrain du centre de formation du Barefoot College de Zanzibar a permis de collecter des informations précises et concrètes qui serviront d’indicateurs pour celui du Burkina Faso, qui est en cours de construction et qui est soutenu par Synergie Solaire.

L’accompagnement du Barefoot College ne s’arrête pas à l’issue des six mois de formation d’ingénieur dispensée aux Solar Mamas. Ces dernières formées, l’équipe du Barefoot College organise tous les mois une visite de suivi/évaluation dans les villages pour rencontrer les Solar Mamas et mettre en place des comités solaires.Les Solar Mamas formées retournent dans leur village avec 50 kits solaires fournis gratuitement par le Barefoot College afin de pouvoir électrifier 50 maisons de leur village et d’en assurer par la suite la maintenance. Cet équipement solaire que reçoit les familles est gratuit pour eux, cependant dans un but de responsabilisation et en vue d’épargner pour remplacer les futures pièces défectueuses,  une maigre contribution mensuelle leur est demandée. De porte à porte, les 6 000 shillings mensuels sont collectés (3 dollars). Ce montant reste inférieur à ce que les familles auraient dû dépenser pour les lampes à kérosène.

Un centre solaire est également construit gratuitement au sein des villages, il permet de stocker le matériel solaire, un espace de réunion pour les Solar Mamas et un service après-vente.

De plus, tous les 6 mois des enquêtes de monitoring sont effectuées, un formulaire d’une vingtaine de questions est soumis aux familles afin de vérifier l’adéquation entre le matériel installé et leur consommation quotidienne, les Solar Mamas en profitent également pour procéder à une visite de maintenance et vérifier leur bon fonctionnement. Ce questionnaire dépasse l’évaluation purement technique et englobe une partie sociale afin de connaitre la façon dont leur vie quotidienne a changé.

Dans le cadre d’une évaluation de suivi plus approfondie tous les deux ans et demi un sondage de plus grande ampleur est organisé.

L’ensemble de ces évaluations sont collectées et analysées par un responsable de l’ONG aux Etats Unis, ce qui permet de réaliser une étude comparative et de suivi dans toutes les régions du monde où le Barefoot College est implanté.

Spécificité de Zanzibar

La collecte des fonds, le suivi et le monitoring ne sont pas réalisés par des ONG locales comme en Inde et dans les autres pays mais cette mission est assurée par l’équipe du Barefoot elle même. Ces ONG locales sont pourtant d’une aide précieuse de par leur proximité avec le terrain et servent souvent d’intermédiaires entre les Solar Mamas et les villageois, notamment pour récolter leur contribution mensuelle.

Des chiffres clés

Résultats de la dernière visite de suivi

5 000 Shillings est le montant que les familles peuvent économiser mensuellement grâce à la réduction des coûts énergétiques. 86% des familles ont le sentiment de faire des économies.

En moyenne le système solaire est utilisé entre 5 et 6 heures par jour.

10% continuent d’utiliser des lampes à pétrole.

Les principaux impacts relevés par les villageois : Les enfants peuvent étudier la nuit, moins de fumée dans les maisons, plus de sécurité