Togo - Électrification solaire d’une école & pompage solaire pour un centre de formation en agroécologie

Description : Électrification solaire d’une école & pompage solaire pour un centre de formation en agroécologie
  • Localisation : Togo
  • ONG partenaire : Lumière pour tous
  • Mécène : BPCE Energéco - Silosun
  • Dates : 2022
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 4 000 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

Lumière pour tous

Depuis 11 ans l’association Lumière pour Tous a procédé à l’étude et la réalisation complète d’installation d’éclairage et de distribution d’énergie électrique dans les bâtiments scolaires de la ville de Boromo et la province des Balé au Burkina Faso. Pour ce faire, elle constitue chaque année une équipe de jeunes, âgés de 18 à 21 ans, d’un lycée et de l’IUT de Mulhouse pour mettre en place ces installations. En raison du contexte sécuritaire, les jeunes ne se sont pas rendus au Burkina Faso en 2021. L’ONG locale, Energie pour Tous, formée par Lumière pour Tous au fil des années, a pris le relais. En 2022, pour continuer d’emmener les jeunes sur le terrain, l’association concentre son action au Togo.

Le contexte du projet

A la suite des précédentes missions réalisées au Burkina Faso, l’association poursuit la promotion de l’énergie solaire et la formation des jeunes bénévoles locaux et français dans le domaine de l’énergie solaire et l’électricité. Le présent projet prévoit l’électrification d’un bâtiment de l’école de Tchavadi au Togo (composé de 3 salles) et 2 bureaux ainsi que l’alimentation d’un château d’eau par une pompe solaire, situé dans le Centre Agro-écologique de Formation à l’Agriculture Biologique (CAFAB) à Sokodé.

Présentation du projet

La problématique énergétique

En 2019, si 92% de la population urbaine a accès à l’électricité au Togo ce taux n’est que de 24% en zone rurale (Données Banque Mondiale).
Au Togo l’électricité est très coûteuse et rares sont les villes, encore moins les villages, qui disposent d’une installation électrique permettant l’utilisation des salles de classe après 17 heures (heure à laquelle le soleil se couche). Une fois la nuit tombée il est donc très difficile pour les élèves, qui pour la plupart n’ont pas accès à l’électricité chez eux, de continuer à étudier ou réaliser leurs devoirs dans de bonnes conditions. De plus, à partir de février les températures qui avoisinent les 40° – 45° rendent difficile l’utilisation des salles de classe l’après-midi.

Les solutions retenues

• Concernant l’électrification de l’école : La production d’énergie électrique est assurée par 1 circuit de production composé de : 6 panneaux 24V 300W couplés en série parallèle, 1 convertisseur hybride pur sinus 48V 220V 3KVA et 4 batteries de type GEL (électrolyte gélifiée) 200 AH 12V montées en série. Les circuits d’utilisation pour l’éclairage sont composés de lampes LED.
• Concernant l’accès à l’eau du CAFAB : 1 pompe solaire Lorentz PS2-600 HR-10-2 alimentée au fil du soleil qui permettra un rendement quotidien mensuel moyen de 13m3.
Lumière pour tous, se charge aussi de la formation d’une équipe locale qui devra assurer la maintenance des installations une fois que l’association sera partie. Tout au long de l’année l’association reste en contact hebdomadaire par téléphone et/ou SMS avec les bénéficiaires locaux et les directeurs des écoles pour assurer le bon fonctionnement des installations.