Cameroun - Électrification solaire du collège Bilingue Jean Onguene

Description : Électrification solaire du collège Bilingue Jean Onguene
  • Localisation : Cameroun
  • ONG partenaire : Dynamique Africaine
  • Dates : 2022-2023
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 10 000 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

Dynamique Africaine

Créée en 2016 l’association Dynamique Africaine a pour objet de soutenir et prolonger en France, au Cameroun et en RDC les actions développées au sein du collège bilingue privé laïc « Jean Onguene », le centre hospitalier catholique de Batouri et la ferme agro-pastorale au Kassaï Oriental en RDC.

Le contexte du projet

Après plusieurs voyages humanitaires au Cameroun, la Présidente de l’association, est arrivée à Bonis 1, village de 1000 habitants situé à 12 km de Bertoua. Elle a constaté dans ce village et ceux des environs, délaissés par les services étatiques, un déficit d’éducation des jeunes et de nombreuses mères-enfants mariées avant leurs 15 ans. Aussitôt le projet de création du collège « Jean Onguene » est né. A ce jour le collège est fonctionnel, il est équipé de matériel informatique pour appliquer le programme scolaire national qui prévoit l’enseignement de l’informatique, cependant en raison du réseau électrique national très défaillant les ordinateurs ne sont pas utilisés. Face à cette situation, les élèves du collège enregistrent de faible note dans le domaine des Techniques de l’Information et de la Communication. Le collège a aussi un internat qui a tendance à se vider car les conditions d’étude sont difficiles. Certains jours le groupe électrogène est allumé (2h en raison du coût très élevé du carburant). De plus depuis 2 ans, en soirée et les samedis, le collège a commencé des cours d’alphabétisation pour adultes ; malgré l’intérêt particulier qu’ils manifestent les conditions ne permettent pas d’approfondir les cours.

Présentation du projet

La problématique énergétique

La production électrique du Cameroun est assurée à 75% par le réseau hydraulique « ENEO » mais faute d’entretien, les capacités réelles de production sont insuffisantes pour alimenter les 25 millions d’habitants que compte le pays. Cette faiblesse contraste avec l’immense potentiel hydroélectrique du pays, qui n’est exploité qu’à hauteur de 3 % (Données AFD).
Au niveau local, Bertoua est très loin des barrages hydroélectriques du pays, la ville est alimentée par des générateurs qui sont vétustes et constamment en panne. Pour les besoins de sécurité de l’Etat, l’alimentation des administrations et des quartiers résidentiels est privilégiée au détriment des banlieues et villages qui sont délaissés. C’est le cas de Bonis 1 où se trouve le Collège, en moyenne, sur 1 an le village n’a bénéficié d’un accès à l’énergie via le réseau ENEO que 80 jours, 4h/jour.

Les solutions retenues

A défaut d’alimenter en énergie solaire tout le collège, la salle informatique, la grande salle de rencontre et le secrétariat ont été privilégiés, ça concerne :
12 ampoules de 18 w pendant 4h/j ; 10 ordinateurs de 250 w pendant 8h/j ; 1 imprimantes de 800 w pendant 2h/j ; 1 TV de 1260 w pendant 4h/j.
* Caractériqriques Techniques :
24 panneaux solaires monocristallins 260Wc Felicity Solar ; 1 régulateur MPPT FL-SCCM-10048 ; 1 converstisseur FL-IVEM7548-5000VA ; 12 batteries FL-G-200AH12V.
Un contrat de maintenance de 3 ans a également été conclu avec l’entreprise 2AEnergySolutions qui fournira et installera le matériel.