Sénégal - Accès à l’eau d’un village rural grâce à un pompage solaire, un réservoir et une AEP

Description : Accès à l’eau d’un village rural grâce à un pompage solaire, un réservoir et une AEP
  • Localisation : Sénégal
  • ONG partenaire : AVEC l'Ethiopie
  • Dates : 2022-2023
  • Statut du projet : En cours
  • Engagement financier: 18 000 €
  • Projet sélectionné
  • En cours
  • Réalisé

Présentation de l’association et du contexte

AVEC l’Ethiopie

Fondée en 2011, l’association AVEC l’Ethiopie a pour objectifs de faire connaitre l’Ethiopie en France, développer la coopération et améliorer les conditions de vie des populations défavorisées et des jeunes.

Le contexte du projet

Les projets portés par l’association sont ceux des collectivités locales auxquels AVEC l’Ethiopie participe techniquement et financièrement. Ainsi, à travers des échanges privilégiés amorcés dès 2013 et basés sur des conventions de coopération avec la mairie de Debré-Tabor (pour les zones urbaines et périurbaines) et le Farta Wereda (administration compétente pour les zones rurales autour de la ville), un véritable lien s’est tissé entre les deux pays.
La priorité a été donnée à l’accès à l’eau dans les villages ruraux essentiellement (petits villages de 80 à 120 habitants), puis ce sont des plus gros villages avec un gros déficit en eau potable qui ont été ciblés. Actuellement 3 000 personnes ont accès à l’eau potable grâce aux projets réalisés. Chaque année, plusieurs villages présentent leurs motivations et candidatent pour obtenir des équipements sanitaires publics. Au regard des priorités, une commission composée des experts du Bureau de l’eau, les administrateurs et l’association se réunit pour sélectionner les localités. Le village d’Hamousite attendait d’être sélectionné depuis 2 ans. Le forage a été financé et réalisé en 2021 – 2022, et équipé d’une pompe à main.

Présentation du projet

La problématique énergétique

En 2020, si 93% de la population urbaine a accès à l’électricité en Ethiopie ce taux n’est que de 39% en zone rurale (Données Banque Mondiale). L’électricité provient d’aménagements hydrauliques, de champs éoliens et solaires. Concernant l’accès à l’eau l’Ethiopie dispose d’importantes ressources en eau (1 290 m3/personne/an). Toutefois, malgré ces ressources abondantes, le taux d’accès à l’eau reste un des plus bas comparés aux pays voisins. Ce faible taux est principalement dû à une sous-exploitation des ressources (actuellement, seules 3 % des ressources en eau sont utilisées) ainsi qu’à un manque d’infrastructures de stockage et de distribution qui ne permet pas la couverture de l’ensemble de la population. (Données Construction review online, Unicef, AFD, Addis Ababa Water Sewarage Authority).

Les solutions retenues

L’objectif est de remplacer le système de pompage manuel par une pompe motorisée solaire et mettre en place un réseau de bornes fontaines.
Caractéristiques techniques :
• Volume total journalier : 67,97 m3/j • Débit nécessaire : 4,017 L/s • Population prévue en 2035 : 3 332 habitants • Hauteur manométrique totale : 125 m • Energie totale requise : 23,15 kWh/j • Puissance de la pompe requise : 8,2 kW • Puissance totale des panneaux solaires requise : 11,6 kW • Nombre de panneaux solaires nécessaires : 36,25 de 320 Wp • Puissance de l’onduleur requise : 10,25 kW.
Le maitre d’ouvrage sera la Farta Wereda avec son Bureau de l’eau qui assurera la maintenance et le remplacement éventuel des appareils techniques. Chaque famille apportera une contribution financière pour les petites réparations et l’organisation de l’exploitation.